Le Maire du mois : Rencontre avec le Maire de la Faute-sur-Mer

Découvrez le témoignage de Patrick Jouin, Maire de la Faute-sur-Mer depuis 2014 !

À l’occasion de la sortie du nouveau magazine de CAMPING-CAR PARK : Le MAG : Le magazine des aires pour camping-cars à destination des collectivités, Patrick Jouin, Maire de la Faute-sur-Mer (85) nous a livré une interview totalement exclusive.

 

Dans cette interview, il vous explique le contexte qui a précédé la création de la première aire d’étape sur ce superbe territoire. Vous comprendrez comment ce pari ambitieux et controversé à l’époque est devenu une véritable réussite aujourd’hui !

 

 

 

PATRICK JOUIN

Maire de : La Faute-sur-Mer

Depuis : 2014

Département : Vendée (85)

Région : Pays de la Loire

 

 

 

 

 

Parlez-nous de votre plus grande fierté en tant que Maire :

Depuis 2014, ma plus grande fierté, c’est d’avoir mis en sécurité la presqu’île de la Faute-sur-Mer. D’une part, grâce à la réfection des digues de qualité et, d’autre part, grâce à un plan communal de sauvegarde qui sécurise, rassure et permet à la commune d’assurer son développement. Je l’ai toujours dit : “On ne peut commencer à travailler sérieusement sur la commune que quand on en a assuré la sécurité ! Et c’est le cas aujourd’hui sur la totalité de la commune”.

 

Quelles étaient vos attentes en créant une aire avec CAMPING-CAR PARK ?

À cause de la tempête Xynthia, près de 600 maisons et équipements touristiques ont été déconstruits. La Faute-sur-Mer devait donc se préparer au renouvellement touristique qui l’attendait. Ce n’est pas parce que nous avions perdu des résidences secondaires que nous n’étions plus en capacité d’accueillir des touristes. C’était donc important pour la commune d’accueillir les camping-caristes; pour des raisons évidentes, nous voulions organiser au mieux notre territoire pour que cette pratique ne soit pas sauvage. De plus, étant Vice-Président en charge du tourisme de ma Communauté de Communes, je milite pour la montée en qualité de l’accueil touristique. L’ouest de la France a parfois souffert d’une image de marque détériorée par la qualité de son accueil et des hébergements; je pense qu’il est indispensable de proposer une offre de qualité aux camping-caristes : eau, électricité, emplacements ombragés, wifi… C’est pour répondre à ces problématiques que nous avons fait appel à CAMPING-CAR PARK. Ils nous ont permis de trouver une réponse adaptée aux besoins de la commune malgré quelques réticences préalables des commerçants. Ces derniers se sont rapidement rendus compte que les camping-caristes contribuaient également à l’économie locale.

 

Quels sont les bénéfices des aires CAMPING-CAR PARK pour votre collectivité et
vos administrés ?
Les administrés sont souvent des acteurs économiques. En réponse à Xynthia et aux nombreuses résidences qui ont été déconstruites, les deux aires pour camping-cars ont transformé la population qui avait disparu par une nouvelle population qui réside, va au restaurant et commerce dans la commune. De plus, la convention d’occupation passée avec CAMPING-CAR PARK et le taux de remplissage contribuent largement au budget communal. Cette contribution nette n’est pas neutre et permet de valoriser les ressources de la commune. L’aire de stationnement CAMPING-CAR PARK est un potentiel de ressources économiques important car les revenus de l’aire ont permis d’apporter à la commune l’équivalent de 5 points de pression fiscale par an.

 

[…]

 

Pour découvrir la suite de l’interview, demandez à recevoir Le MAG n°1 en cliquant : Ici

Lesly Derouard Chargée de Communication B2B

Laisser un commentaire